Biographie de Koni Koumare

Koni Koumare est une chanteuse malienne née vers 1918 à Sama Filala dans la region de Segou, elle est issue d’une famille de 4 enfants dont trois fils Baba, Siné et Fousseyni Koumaré son père se nommait Sory Koumaré et sa maman Djeneba Diarra.

Koni Koumaré est la chanteuse bamanan par excellence vous l’aurez remarqué que sa musique passe toujours à la radio lors des grands événements au Mali.

C’est à partir des années 1940 que Koni connait un succès fulgurant notamment grâce à son frère ainé Siné Koumare infirmier réputé du temps colonial et à Bazoumana Sissoko qui fut subjugué par sa voix avec qui elle commença à se produire dans differentes manifestations.

Koni connait la reconnaissance musicale en 1952 avec l’enregistrement du premier phonodisc par une chanteuse malienne produite par Fiesta ce qui fait d’elle la plus grande star du Soudan français des années 1950.

En 1957 la radio soudan Française ouvre ses portes avec la voix envoûtante de Koni Koumare, elle a été la première cantatrice à enregistrer des titres à la radio Soudan actuel radio Mali.

Elle fut l’une des cantatrices attitré de la famille fondatrice de Bamako à savoir la famille de Maridié Niare. En 1962, elle fait plusieurs enregistrements en hommage à Modibo Keita le premier président de la République du Mali.

Les chansons de Koni nous fait voyager dans le temps avec sa voix clair, fluide et émotive elle demeure et demeurera la plus grande cantatrice bamanan du temps moderne.

Elle a eu quatre enfants avec Djeli Fotigui Diabate trois filles Fanta, Hawa et Djeneba Diabaté et un fils Sekou Diabaté. Seule sa benjamine Hawa Koni Diabate qui réside actuellement en France a suivi ses traces, elle a longtemps fait partie des choeurs de Amy Koita et a plusieurs enregistrements à
son actif.

Koni Koumaré est décédée le 12 Decembre 1993 à Bamako à l’âge de 75 en laissant derrière une impressionnante oeuvre de musique bamanan

Facebook Comments

Biographie de Koni Koumare

Culture |