Histoire de Bazoumana Sissoko « Le vieux lion »

Bazoumana Sissoko alias « Le vieux Lion ». Né dans le village de « Kagoro Dougou Seguela » en 1890 avec une déficience visuelle totale. Il est issu d’une grande lignée de Griot, Fils de Baba Sissoko, il acquiert très tôt une grande renommée avec son instrument de prédilection le « Ngoni » avec lequel il sillonne les différentes région de la contrée.

En 1958, peu de temps après l’ouverture de la radio soudanaise, on lui fait appel pour enregistrer quelques titres à la radio mais les premières approches furent sans succès car ne voulant pas que sa voix soit posée sur une machine pour des raisons religieuses.

Il décline toutes les propositions précédemment faites jusqu’à l’intervention de Siné Koumaré, frère de son amie Koni Koumaré. Il fit alors ses premiers enregistrements à la radio en 1958. Il a été tout au long de sa carrière adulé et respecter par ses pairs et par le peuple malien.

Facebook Comments

Histoire de Bazoumana Sissoko « Le vieux lion »

Culture |

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>