Biographie de Nantenedie Kamissoko « La Diva de Kirina »

Nantenedie Kamissoko est une chanteuse malienne née à Kirina dans les années 1920, elle est issue d’une grande lignée de griots « N’gara », elle apprit l’art du griotisme à côté de ses parents Karamoko Kamissoko et Donsaba Diabaté.

Nantenedie s’est fait remarquée dès son plus jeune âge grâce à sa voix puissante et sa maîtrise vocale, elle commence déjà a se faire un nom dans les alentours de Kirina.

Elle intègre la première formation de l’Ensemble Instrumental National du Mali après un concours de plusieurs jours à côtés des plus grands noms de l’époque Mokontafe Sacko, Fanta Damba N°1 et N°2, Bah Tounkara…

Après son intégration à l’Ensemble Instrumental, elle divorce de son mari et s’installe à Bamako, elle l’une des chanteuses préférées de Modibo Keita premier président de la République du Mali qui demandait personnellement à ce que les grands chants du répertoire Mandingue comme Djandjon et Soundjata Fassa soient chanté par elle quand l’Ensemble se produisait au palais présidentiel.

Le chant de Nantenedie nous plonge dans le mandé profond à l’instar de sa grande rivale Siramory Diabaté, à l’époque il existait une grande rivalité entre la Diva de Kirina et celle de Kela, elles se lançaient des piques à travers des chansons interposées dont l’une des plus célèbres fut « Nagnouman » de Siramory Diabaté.

Elle participa à toutes les grandes tournées mondiales de l’Ensemble Instrumental National du Mali au cours de trois décennies avec lequel elle remporta plusieurs prix et médailles dont la médaille de folklore au théâtre des Nations de Paris en 1963, Médaille d’or au premier festival des arts nègres à Dakar en 1966, médaille d’or au premier festival panafricain d’Alger en 1969 et la liste est longue.

Nantenedie a donné un nouveau souffle à plusieurs chants du terroir comme Wara, Soli, Diombassadjo, Banide… Elle a fait plusieurs enregistrement à la radio Mali au cours de sa carrière et un disque « Le Mali des steppes et des savanes » dans la collection première anthologie de la musique malienne publié par Musicaphon en 1971.

Elle est décédée le 1er février 2012 dans son domicile à lafiabougou à Bamako. Paix à son âme.

Facebook Comments

Biographie de Nantenedie Kamissoko « La Diva de Kirina »

Culture |

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>